Les Représentants Syndicaux

  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux

MA MUTUELLE

La Fédération Inova CFE-CGC propose à ses adhérents qui font valoir leurs droits de départ à la retraite une adhésion à la mutuelle CGAM à un tarif préférentiel

TELECHARGER LA PLAQUETTE

Affiches CFE-CGC

  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow

Les Délégué-es Syndicaux Euro Disney

Index de l'article
Les risques psycho-sociaux
Page 2
Page 3
Page 4
Toutes les pages

Les RPS,

Les risques psycho-sociaux sont trop souvent résumés sous le terme de "stress", ils sont la manifestation de ce risque en entreprise qui va en augmentant chaque année. Ils sont en réalité des risques d'origines multiples et variées, qui peuvent nuire à l'intégrité physique et/ ou psychique des salariés. Ils ont un impact important sur le bon fonctionnement de l'entreprise.

Les risques psychosociaux : les incontournables pour la CFE-CGC en matière de négociation stress, harcèlement et violence au travail.
Les risques psychosociaux (stress, harcèlement...) sont devenus des risques auxquels les entreprises doivent désormais faire face. Selon l'OMS la France est le troisième pays où les dépressions liées au travail sont les plus nombreuses. La souffrance au travail est devenue chronique .

 

 

La CFE-CGC est pionnière en matière de lutte contre le stress en entreprise. En 2000, elle met en évidence ce phénomène grâce à son baromètre (outil de mesure semestriel), qui poursuit trois objectifs :

-    Mettre en place un observatoire permettant à la Confédération de suivre au plus près les conséquences de ce mal sur la vie des membres de l’encadrement et des cadres
-    Sensibiliser l’opinion et les pouvoirs publics sur ce problème
-    Et intervenir de façon proactive dans le débat public
A titre d’exemple, dans le cadre du baromètre stress CFE-CGC  :
-    55 % des sondés déclarent se sentir « souvent ou de temps en temps » découragés à cause de leur travail.
-    39 % affirment penser à quitter leur travail à cause du stress
Ainsi, ce baromètre permet d’analyser à la fois :
-    les facteurs de stress dans l’environnement professionnel,
-    les effets du stress sur la santé des cadres, les symptômes.
Tout au long des négociations interprofessionnelles et des auditions auprès des pouvoirs publics à propos des phénomènes de stress, de harcèlement, de violence au travail et plus généralement de risques psychosociaux, la CFE-CGC n’a eu de cesse de réclamer avec détermination de :

-    Prendre en compte des mesures de protection collective visant à améliorer la santé et la sécurité au travail des salariés ;

-    Comprendre et faire diminuer les contraintes liées à l’organisation du travail génératrices de situations de stress, de violence et de harcèlement ;

-    Veiller à l’environnement physique et psychologique du travail ;

-    Favoriser la communication sur les phénomènes de stress, de violences au travail et  de harcèlements ;

-    Promouvoir les méthodes de prévention de ces phénomènes.

Notre organisation syndicale milite également pour la reconnaissance du caractère professionnel des maladies engendrées par le stress. En effet, à l’heure actuelle, les maladies dues au stress ne figurent pas dans les tableaux des maladies professionnelles ouvrant droit à une réparation du type maladie professionnelle.
L’action syndicale est de repérer ces dégâts et d’en tirer les leçons pour améliorer nos conditions de travail et l’emploi. L’objectif est de proposer d’autres méthodes de travail et de management, soucieuses du respect de la femme et de l’homme au travail et de favoriser leur épanouissement professionnel.