Les Représentants Syndicaux

  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux

MA MUTUELLE

La Fédération Inova CFE-CGC propose à ses adhérents qui font valoir leurs droits de départ à la retraite une adhésion à la mutuelle CGAM à un tarif préférentiel

TELECHARGER LA PLAQUETTE

Affiches CFE-CGC

  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow

Les Délégué-es Syndicaux Euro Disney

Les TMS sont à l’origine de la majeure partie des maladies professionnelles déclarées en Ile-de-France où 1,3 millions de salaries subissent au moins une contrainte posturale.

 Les TMS sont une combinaison de plusieurs facteurs de risques : biomécaniques, organisationnels, psychosociaux, etc.

 Avez-vous des douleurs dans vos mains qui se réveillent surtout la nuit, des fourmillements ou des troubles de sensations dans les doigts ?

Vous faites tomber des choses sans aucune raison apparente ?

 Vous souffrez peut-être d’un TMS, lequel peut éventuellement être reconnu comme maladie professionnelle.

La déclaration de maladie professionnelle peut se faire par votre médecin traitant, votre médecin de travail ou encore par un spécialiste.

Cette déclaration doit ensuite être envoyée à la sécurité sociale qui adressera – à vous ainsi qu’à votre employeur- un questionnaire à remplir.

Selon les réponses apportées par votre employeur et vous-même, la sécurité sociale à un délai légalement  défini de 3 mois – ce délai peut-être reporté à 6 mois maximum- pour vous apporter une réponse.

Si vous avez des questions n’hésitez pas à venir vers nous.