Les Représentants Syndicaux

  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux

MA MUTUELLE

La Fédération Inova CFE-CGC propose à ses adhérents qui font valoir leurs droits de départ à la retraite une adhésion à la mutuelle CGAM à un tarif préférentiel

TELECHARGER LA PLAQUETTE

Affiches CFE-CGC

  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow

Les Délégué-es Syndicaux Euro Disney

"En exaltant la performance individuelle, les nouvelles méthodes de gestion mises en place dans les entreprises ont déstructuré le travail collectif" écrit Ch. Dejours psychiatre-santé-travail, "L'augmentation des pathologies de surcharge (burn-out, dépression, Karöshi*, TMS, dopage) montre que les gens travaillent de plus en plus et qu'inversement, malgré tout, la productivité fléchit". Selon lui,

"il n'y a pas de fatalité, on peut organiser le travail autrement. Il faut d'abord une volonté politique pour passer de la volonté d'agir à l'action", il prône "une remise en cause des savoirs et un sérieux investissement dans les sciences du travail, en mettant en cause l'évolution permanente des salariés dans l'aggravation de la souffrance au travail".

 

Un avis partagé aussi par d'autres psychiatres du travail comme M.P.Légeron qui écrit "c'est avant qu'il faut mener les actions, bien en amont! En agissant non  pas  sur l'individu, mais sur son environnement professionnel", ou encore M.Yves Clot qui explique que "ce ne sont pas les salariés qu'il faut soigner, mais le travail lui-même". Les inventeurs américains du concept de burn-out, Mme Ch. Maslach et M.M. Leiter, eux estiment qu'il faut en finir avec les organisations du travail pathogènes.

*(Karöshi: mort par excès de travail)