Les Représentants Syndicaux

  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux
  • Les Délégués syndicaux

MA MUTUELLE

La Fédération Inova CFE-CGC propose à ses adhérents qui font valoir leurs droits de départ à la retraite une adhésion à la mutuelle CGAM à un tarif préférentiel

TELECHARGER LA PLAQUETTE

Affiches CFE-CGC

  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow

Actualité sociale

La Fédération INOVA soutiendra la candidature de Carole Couvert au Congrès de Saint-Malo, pourquoi ?

 Notre soutien à sa candidature a été construit de longue date, par des échanges, du partage, des idées communes et par son engagement à ramener la Confédération aux services des adhérents. Elle a su par son énergie et sa détermination :

• Etre force de propositions, démarcher, promouvoir notre organisation.

• Attirer les jeunes dans nos valeurs, avoir un esprit de conquête.

• Faire du lobbying ciblé pour faire aboutir nos projets.

• Déployer des opérations style “Retraithon” / “Le Procès” pour aller à la rencontre des gens.

• Avoir un dialogue responsable, donner des outils à nos militants pour répondre à la réalité du terrain.

• S’ouvrir à l’extérieur, communiquer sur nos compétences.

• Faire entendre la voix de l’encadrement dans le secteur privé et public.

Le Pouvoir ne se décrète pas, il doit être le reflet de nos actions au quotidien. Ce sont les valeurs de notre fédération et de ceux qui la compose. L’engagement de Carole de créer un dialogue avec tous les acteurs de notre Confédération dans le respect de la démocratie interne et en toute transparence respecte cette condition, elle aura notre soutien.

Nous lui donnons donc rendez-vous à Saint-Malo, pour que ce Congrès soit l’opportunité d’une vraie cohésion, avec un vrai projet afin de fédérer nos énergies dans le but de construire le syndicalisme de demain CFE-CGC.

Michelle Foiret

Présidente INOVA

Toujours un plafond de verre.

A partir de 35 ans, les femmes cadres sont moins nombreuses que les hommes, en proportion, à avoir ensuite la possibilité de s'élever dans la hiérarchie ou à prendre des poste d'envergure plus importants, constate l'APEC. C'est le fameux "plafond de verre". Des inégalités qui se creusent d'autant plus après 40 ans. La proportion de femmes cadres est passée de 23% il y a vingt ans à 34% aujourd'hui, mais seulement 11% d'entre elles occupent un poste à "forte responsabilité", contre 23% chez les hommes. Ces écarts se traduisent également en terme de salaires: en moyenne les femmes cadres gagnent par an 7 000€ de moins que leurs homologues masculins.

 

Santé au travail:  Il reste beaucoup à faire!

Le Conseil d’orientation des conditions de travail (COCT) vient de faire un état des lieux de la santé et de la sécurité au travail.

Les accidents du travail stagnent à un trop haut niveau, malgré la désindustrialisation de notre économie.

Les maladies professionnelles progressent fortement. La CFE-CGC dénonce les tentatives de manipulation des tableaux de maladie professionnelle, comme le tableau 57 des affections périarticulaires de l’épaule notamment, provoquées par certains gestes et postures de travail : ces modifications risquent d’entraîner une baisse artificielle du bilan des troubles musculo-squelettiques.

Le COCT montre que les services de santé au travail ont une activité sur les conditions de travail dite de tiers temps insuffisante : 21% alors que les textes prévoient que cette action est prioritaire sur les visites médicales. C’est bien la gouvernance patronale qui est en cause.

Les risques psycho-sociaux ont bénéficié de multiples accords. Mais ceux-ci révèlent une conception du dialogue social manipulatrice qui évite le CHSCT et n’engagent pas ou peu les directions des entreprises.

La CFE-CGC apprécie de voir des campagnes mises en place - assez difficilement - avec la branche accident du travail de la Sécurité Sociale et certains services de santé au travail pour inciter les entreprises à bien vouloir déclarer les risques cancérogènes. Elle note cependant que cette initiative est prise pour compenser le refus des entreprises de respecter l’article L 461-4 du Code de la Sécurité sociale !

La CFE-CGC exige que les institutions comme l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES), les comités techniques nationaux, les Observatoires régionaux de la santé au travail (ORST), bénéficient d’une implication des partenaires sociaux, ce qui ne peut être réalisé qu’avec des statuts qui le permettent.

La CFE-CGC dira son opposition au projet d’étranglement budgétaire de l’ANACT même si elle a exprimé son vœu d’une meilleure coordination des institutions de prévention.

(Source: Communiqué de Presse CFE-CGC)

"En exaltant la performance individuelle, les nouvelles méthodes de gestion mises en place dans les entreprises ont déstructuré le travail collectif" écrit Ch. Dejours psychiatre-santé-travail, "L'augmentation des pathologies de surcharge (burn-out, dépression, Karöshi*, TMS, dopage) montre que les gens travaillent de plus en plus et qu'inversement, malgré tout, la productivité fléchit". Selon lui,

Lire la suite...

"Workhalisme au Blackberry"

Avec la génération des ordinateurs portables, la WIFI et autres smartphones, les salariés sont de plus en plus souvent connectés à leur entreprise 24 heures sur 24. Un phénomène qui provoque l'envahissement de la sphère privée par le travail ainsi que du stress.

Lire la suite...